La puberté chez les garçons

changements corporels pendant la puberté

La puberté est une période de la vie au cours de laquelle une personne acquiert la capacité de se reproduire. Chez les garçons elle est caractérisée par une accélération de la croissance et la maturation des testicules, le développement des caractères sexuels et les changements de comportement.

Chez les garçons, la puberté commence en Belgique en moyenne à l’âge de 11,5 ans mais il existe une grande variabilité. La puberté peut commencer entre 9 et 14 ans. Lorsqu’elle commence avant l’âge de 9 ans, on parle de puberté précoce (pubertas praecox). Lorsque le volume testiculaire à l’âge de 14 ans est encore inférieur à 4 ml, on parle de puberté tardive (pubertas tarda).

La puberté commence lorsque l’hypothalamus se met à sécréter de la LHRH (ou GnRH), surtout  pendant la nuit. La LHRH va stimuler la libération nocturne de LH, FSH (sécrétées par l’hypophyse) et testostérone (sécrétée par le testicule). Plus tard, les pics de LH seront également présents pendant la journée. En pratique, on détermine que la puberté a débuté chez les garçons lorsque le volume des testicules a atteint 4 ml. Il n’est pas facile de le déterminer soi-même. Pour mesurer le volume des testicules, les médecins utilisent un « orchidomètre ». Il s’agit d’un collier de perles ovoïdes de volumes différents avec lesquelles on compare les testicules du garçon.

Orchidomètre avec des perles de différents volumes. Les perles bleues ont un volume inférieur à 4 ml comparable avec le volume testiculaire des garçons avant le début de la puberté. La perle de 4 ml indique le début de la puberté. La plupart des hommes adultes ont un volume testiculaire entre 15 et 25 ml.

 

L’augmentation du volume des testicules est due essentiellement au développement des tubes séminifères responsables de la formation des spermatozoïdes. Les premiers spermatozoïdes dans la miction du matin apparaissent à un âge moyen de 13-14 ans, donc à un stade précoce du développement pubertaire.

Suite à l’augmentation des taux de testostérone, un certain nombre de changements corporels vont se produire. Le pénis devient plus large et plus long et le contour du gland est plus visible. Le scrotum devient plus fin, plus grand et plus rouge. Le volume testiculaire continue à augmenter. Des poils apparaissent au-dessus du pénis et sur le scrotum. La pilosité augmente sur le pubis et s’étend vers le nombril et les plis inguinaux. Ces changements pubertaires sont décrits par les stades de Tanner: Les stades G (développement génital) de G1 à G5 et les stades P (pilosité pubienne).

Stade Description
P1 Prépubère
P2 Quelque poils légèrement pigmentés à la base du pénis
P3 Les poils deviennent plus épais et plus foncés et s’étendant vers le haut
P4 Aspect en triangle renversé ne s’étendant pas vers le nombril  ni vers les cuisses
P5 Pilosité adulte s’étendant vers le nombril et les cuisses.
P6 Pilosité s’étendant davantage sur la ligne médiane vers le nombril

Stade  Description
G1 prepubère
G2 volume testiculaire de 4 ml ou plus – le scrotum devient plus grand, plus fin et plus rouge
G3 le pénis grandit surtout en longueur – le volume testiculaire augmente
G4 le pénis a grandi en longueur et en largeur – le gland est fortement développé – le volume testiculaire a augmenté
G5 aspect adulte – volume testiculaire de minimum 12 ml

Des poils apparaissent sous les aisselles et plus tard aussi sur la poitrine, les jambes, le menton et la lèvre supérieure. Les glandes sudoripares se développent sous les aisselles entraînant l’apparition d’une odeur de transpiration masculine. Les glandes sébacées sont aussi stimulées par la testostérone. Il en résulte une peau grasse. Les glandes sébacées peuvent s’enflammer et s’infecter causant des boutons d’acné.

La pomme d’Adam grandit et les cordes vocales s’allongent entraînant une voix plus grave (ce changement de timbre de voix est appelé « mue »)

La testostérone (de manière directe et après transformation en oestrogènes) stimule également la production d’hormone de croissance qui entraîne une accélération de la vitesse de croissance qui se manifeste 6 à 9 mois après le début de la puberté. Pendant les 2 premières années de cette poussée de croissance pubertaire, les garçons vont grandir entre 8 et 14 cm par an. Ensuite, la vitesse de croissance va diminuer progressivement et la plupart des garçons ont terminé leur croissance autour de l’âge de 18 ans. Au total, entre le début de la puberté et la fin de la croissance, la taille s’accroît en moyenne de 28 cm si la puberté débute à 12 ans. La poussée de croissance est plus grande quand la puberté commence plus tôt. Les garçons chez qui la puberté commence à 14 ans ont une poussée de croissance de 22 à 24 cm.

L’accélération de la vitesse de croissance commence d’abord au niveau des mains et des pieds de sorte que la pointure peut parfois augmenter de 5 à 7 tailles en 2-3 ans. Les premières années, les jambes et les bras grandissent plus vite que le tronc. Vers la fin de la puberté, les épaules et la poitrine se développent aussi en largeur.

La testostérone et ses dérivés ont aussi un effet sur le cerveau. Pendant la puberté de nombreuses modifications apparaissent dans le cerveau qui font que les émotions et les impulsions sont moins inhibées.