Courbes de croissance

Références de croissance normale

Pour déterminer si la taille d’un enfant est grande ou petite, il faut la comparer avec la taille d’autres enfants du même sexe. Cela peut se faire en rapportant la taille sur une courbe de croissance. Cette courbe permet de déterminer quelle est la taille des enfants à un certain âge.  La courbe de croissance des garçons est différente de celle des filles.  Pour construire une courbe de croissance, pour chaque âge,  100 filles et garçons sont mis en rang du plus petit au plus grand. On mesure alors la taille du 3ème, 10ème, 50ème, 90ème et 97ème enfant et ces tailles sont  mises sur le graphique.

Par exemple : Pour des garçons de 8 ans, le 3ème plus petit mesure 120 cm, le 10ème  123 cm, le 50ème 130 cm, le 90ème 137 cm et le 97ème 140 cm. Lorsque l’on relie  les mêmes  points de chaque âge  on obtient les lignes de percentiles : par exemple, la ligne qui relie, à chaque âge, tous les garçons que se trouvent à la dixième place s’appelle  le percentile 10.

Par exemple : un garçon de 125 cm se trouve entre le 10ème et le 50ème garçon. On dit que sa taille se situe entre le 10ème et le 50ème percentile.

Les médecins utilisent parfois des courbes de croissance qui n’ont pas des lignes de percentiles mais des lignes de déviation standard. La taille d’un enfant est alors exprimée en nombre d’écarts-types au-dessus ou en-dessous de la moyenne (SDS, score de déviation standard).

Score de déviation standard
Correspond environ au percentile
-2.0
2.5
-1.0
16.5
0.0
50
+1.0
83.5
+2.0
97.5

La courbe de croissance que l’on utilise doit être adaptée à l’origine ethnique de l’enfant, à son  sexe et à l’âge.

Influence du pays d’origine (l’ethnicité)

Il est clair que les Japonais sont en moyenne plus petits que les Néerlandais. Mais les enfants marocains ou turcs qui sont nés en Belgique et qui y vivent sont en moyenne  plus petits que les personnes d’origine belge. Dans les plupart des pays, et également en Belgique, les personnes qui vivent dans le nord sont plus grandes que celles qui vivent dans le sud.

Influence du sexe

Les hommes adultes sont 12 à 14 cm plus grands que les femmes adultes. Jusqu’à la puberté, il y a peu de différence entre les garçons et les filles mais les garçons présentent  une poussée de croissance plus importante pendant la puberté. Il existe donc des courbes de croissance différentes pour les garçons et les filles.

Courbes de croissance récentes

Au cours des 150 dernières années, chaque génération était en moyenne plus grande que la précédente (parfois jusqu’à 3 cm de plus) et cette tendance se poursuit encore dans la plupart des pays. En 1900, l’homme belge moyen mesurait 166 cm, en 2000, il mesure 181 cm !

Filles

Courbe de croissance pour les filles entre 0 et 1 an

https://www.vub.ac.be/groeicurven/files/4-20050604-FP0-1F.pdf

Courbe de croissance pour les filles entre 1 et 5 ans

http://www.vub.ac.be/groeicurven/files/4-20050604-NP1-5F.pdf

Courbe de croissance pour les filles entre 2 et 20 ans

https://www.vub.ac.be/groeicurven/files/1-20050604-FP2-20F.pdf

 

Garçons

Courbe de croissance pour les garçons entre 0 et 1 an

http://www.vub.ac.be/groeicurven/files/4-20050604-NP0-1M.pdf

Courbe de croissance pour les garçons entre 1 et 5 ans

http://www.vub.ac.be/groeicurven/files/4-20050604-NP1-5M.pdf

Courbe de croissance pour les garçons entre 2 et 20 ans

http://www.vub.ac.be/groeicurven/files/1-20050604-NP2-20M.pdf

Suivre la courbe de croissance

La position de la taille d’un enfant sur une courbe de croissance n’est pas la seule chose qui compte. Il est aussi important de voir comment cette position varie avec les années. Un enfant qui est grand et qui est par exemple à la 90ème place dans le rang (90ème percentile) et qui grandit « mal »  pendant une année peut se retrouver subitement à la 40ème place (40ème percentile). Bien que la taille se trouve toujours dans les limites de la courbe de croissance, ce ralentissement important de croissance n’est pas normal. Il est donc très important de noter et conserver les données de croissance antérieures et de les apporter en consultation.

Avant l’âge de 2 ans, les nourrissons et les jeunes enfants « cherchent » leur percentile (recherche du canal de croissance). La taille à la naissance dépend en effet de nombreux facteurs (caractéristiques de la maman et du placenta) qui ne sont pas directement liés à l’enfant. Progressivement les capacités de croissance intrinsèques de l’enfant prévalent et autour de l’âge de 2 ans, il apparaît plus clairement quelle courbe de croissance l’enfant va suivre.

Entre 2 et 9 ans, la plupart des enfants suivent plus ou moins le même percentile.

A partir de 9-10 ans, le timing de la puberté détermine fortement la croissance. La plupart des enfants qui débutent leur puberté à un âge normal vont continuer à suivre plus ou moins  leur percentile. D’autres enfants, avec une puberté avancée peuvent soudainement grandir plus rapidement  et se déplacer vers un percentile supérieur. Les enfants avec une puberté tardive vont grandir plus lentement que leurs camarades et se déplacer vers un percentile inférieur. Ils rattraperont leur courbe plus tard.